Prévisions météo

Pour accéder aux détails des prévisions météo, veuillez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site Internet.

Connexion S'inscrire
Cher Agri gif

Conseil colza, le charançon du bourgeon terminal

Information agricole du Cher
Le 03/11/2016 à 14:10
Conseil colza, le charançon du bourgeon terminal

Les vols des charançons du bourgeon terminal ont débuté sur la région Centre-Val de Loire depuis la semaine dernière.

Le pic d'activité n'est pas encore atteint. Les premières données de maturations sexuelles des femelles indiquent que les premières femelles ne sont pas encore aptes à pondre (Cher, Indre, Eure-et-Loir).

Stratégie de protection sur le charançon du bourgeon terminal

Limiter les traitements aux seules situations qui le justifient. La surveillance de ce ravageur débute dès le stade 3-4 feuilles du colza jusqu'à la reprise de végétation.  Une cuvette jaune doit donc être installée dans vos parcelles afin de pouvoir détecter leur arrivée. Une intervention se justifie seulement en présence de charançon du bourgeon terminal. La lutte vise les adultes et consiste à limiter l'activité de ponte. En effet, il n'existe aucune solution pour la destruction des œufs et des larves à ce jour.

Si une intervention se justifie :
• utiliser préférentiellement un produit associant un pyréthrinoïde et un organophosphoré ;
• un pyréthrinoïde seul peut s'envisager dans les secteurs où les charançons du bourgeon terminal sont sensibles.

Attention : L'utilisation des chlorpyriphos seuls ou associés (par ex : Nurelle D550, Pyrinex ME, Reldan 2M, Daskor 440) est réglementairement limitée à une application du produit commercial par an ou par campagne.

Spécificité du Pyrinex ME dans le cadre de sa ré-homologation récente
L'emploi du Pyrinex ME limite l'emploi d'organo-phosphorés. Pour protéger les oiseaux et les mammifères, ne pas appliquer ce produit ou tout autre produit contenant du chlorpyriphos-éthyl ou du chlorpyriphos-méthyl plus d'une fois par an sur la même parcelle (source E-phy).

Surveillance a postériori
Si un nouveau pic de vol survient sur votre parcelle plus de deux semaines après le traitement, renouveler éventuellement l'intervention, notamment si les plantes sont peu développées (moins de 6 feuilles avec un petit collet).
Mettre en place la cuvette à partir de septembre afin de détecter l'arrivée de ce ravageur. Placez la cuvette dans le colza à 10 m de la bordure si possible à proximité d'un ancien champ de colza. Remplissez- la d'eau additionnée de mouillant (type produit à vaisselle). La cuvette doit être toujours positionnée avec le fond juste au-dessus de la végétation. La pose de plusieurs pièges est conseillée sur une parcelle.

Julien Charbonnaud
(Terres Inovia)



    Envoyer à un ami I Imprimer cet article

GRANDES CULTURES

    FICHE CONSEILS
    GRANDES CULTURES

    http://cheragri.fr/bibliotheque_pdf/Bulletin%20abonnement%20iac/Bulletin-abonnement-iac-cheragri-2017.pdf
    DÉCOUVREZ
    NOS PARTENAIRES
    >
    |
    Cliquez ici pour quitter

    CONNEXION

    Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

    Mot de passe oublié...

    Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

    Un mail vous a été envoyé.
    Vous y trouverez votre mot de passe.
    RSS Facebook twitter
    CherAgri

    CherAgri
    2701, route d'Orléans
    18230 ST DOULCHARD
    Téléphone : 02 48 23 45 80