Prévisions météo

Pour accéder aux détails des prévisions météo, veuillez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site Internet.

Connexion S'inscrire
Cher Agri gif

Conseil ovin du moment

Information agricole du Cher
Le 21/06/2016 à 11:45
Conseil ovin du moment

Les agneaux à l'herbe boitent, que faire ? 

L'humidité excessive de ce printemps favorise les boiteries sur les agneaux. Il s'agit le plus souvent de 'mal blanc' lié à l'humidité de l'herbe et du sol.

A court terme l'utilisation du pédiluve reste d'actualité.
Au moins deux passages successifs lors de cette manipulation suffisent à enrayer cette pathologie à condition d'être réalisés dès les premiers signes de boiterie.
Pour un pédiluve de grande capacité de type stationnement, laisser les agneaux
15 minutes dans le pédiluve au contact du produit conduit au même résultat.

La solution de trempage doit être propre
Pour être efficace, un pédiluve doit être entretenu et la solution renouvelée ou reconcentrée. Si elle rassemble peu à peu tous les microbes et les détritus présents dans les pieds du troupeau, le remède peut être pire que le mal ! Du sulfate de zinc (à raison de 15 %) ou de cuivre (à raison de 8 à 10 %) sont ajoutés à l'eau pour raffermir les tissus.
Des préparations sèches commencent à apparaître dans le commerce, renseignez-vous. Les animaux acceptent alors plus facilement de circuler dans le pédiluve. Son entretien semble alors également plus facile (Pour toute information prenez contact avec votre conseiller).

De la paille au fond du pédiluve
Les jeunes agneaux circulent très mal lors d'un premier passage dans un dispositif rempli de liquides. Une astuce consiste à y ajouter de la paille la première fois : les agneaux ne voient pas l'eau et passent plus facilement. Les faire circuler avec leurs mères facilite également le travail.Si quelques agneaux seulement sont atteints on peut se limiter à des soins individuels. Asperger alors un spray de chélates
de cuivre et de zinc ou un spray anti-infectieux entre les deux onglons peut être suffisant.

A plus long terme prévoir des apports en oligo- éléments.
Au-delà de cette année un peu atypique, une fragilité récurrente de l'épiderme au niveau des pieds des animaux notamment des tissus de l'espace interdigité (peau entre les onglons) sont souvent le reflet de carence plus générale en oligo-éléments et acides aminés soufrés au niveau du troupeau. Sont alors souvent constatés dans ces troupeaux des onglons déformés sur les adultes, des boiteries, éventuellement des panaris.
Des apports adaptés et en quantité et en qualité suffisante (zinc, biotine, acides aminés,….) dans l'alimentation des adultes, et des jeunes permettent de renforcer la qualité des phanères des et peuvent limiter ce type de problèmes.

Odile Brodin (Chambre d'agriculture 18)
et Laurence Sagot (CIIRPO)



    Envoyer à un ami I Imprimer cet article

ELEVAGE

  • Cotations

FICHE CONSEILS
ELEVAGE

http://cheragri.fr/bibliotheque_pdf/Bulletin%20abonnement%20iac/Bulletin-abonnement-iac-cheragri-2017.pdf
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS Facebook twitter
CherAgri

CherAgri
2701, route d'Orléans
18230 ST DOULCHARD
Téléphone : 02 48 23 45 80