Cher Agri

FDGEDA du Cher

Information agricole du Cher
Le 29/02/2016 à 08:00
FDGEDA du Cher

Quelles stratégies de fertilisation azotée ?

Blé tendre - Stratégies d'apport
Un grand nombre de situations ne nécessite pas de premier apport, au regard du développement des céréales (orges y compris) et du tallage exubérant de cette année. Seuls les précédents blés, tournesol ou maïs recevront éventuellement cette année un premier apport de l'ordre de 30 unités.
Des apports trop précoces ne feront qu'alimenter des talles secondaires qui risquent de toute façon de ne pas aller à terme en cas de stress hydrique au printemps. Et donc réduire l'efficience globale de votre stratégie azotée. La conséquence sur le taux de protéines se joue aussi par répercussion à ce stade. Les apports précoces et excessifs entraînent un risque de verse (déséquilibre rapport C/N des tiges) et la présence précoce de maladies (maintien de l'hygrométrie dans le feuillage).
Il faudra patienter également pour les apports de soufre (notamment pour les formes solubles : sulfate d'ammo, kiesérite). 30-40 unités selon les types de sols dans les cas le nécessitant (sans effluents d'élevage et sols à faible teneur en MO).
La période d'intervention est optimum entre le stade fin tallage à épi 1 cm. Par contre, pour les formes Super 18 et 23, on peut envisager pour une meilleure organisation des chantiers d'appliquer dès aujourd'hui les premiers apports.

Colza - Quand apporter l'azote cette année ?
Avec le développement des colzas cette année, vous devez adapter vos stratégies d'apports ! Pour le moment, seuls les petits colzas (biomasse < 1 kg/m2) nécessitent un premier apport de 30-40 unités.Les besoins du colza en soufre sont de 150 u/ha. Le sol, par la minéralisation, en fournit la moitié.
Le complément, sera apporté sous forme minérale (60-80 unités). Dans le cas d'apports réguliers d'effluents d'élevage (type fumier…), réduire cet apport à 40-50 u/ha de SO3. L'absorption optimum se situe à partir du stade C2. Au regard des conditions actuelles, les apports de soufre  seront certainement plus précoces que d'habitude.

La FDGEDA aux côtés des agriculteurs
La FDGEDA du Cher est à vos côtés, individuellement ou en groupe, pour vous apporter les meilleures analyses et vous faire gagner en rentabilité et en coûts de production. Les outils permettent de proposer aux adhérents une gestion intraparcellaire et une approche globale du système d'exploitation.
Pour améliorer vos performances techniques la FDGEDA utilise les résultats agronomiques les plus récents grâce à leur propre réseau d'expérimentation.
Vous avez une question ? Vous souhaitez des informations et réponses rapides ? Agronomie, maîtrise des charges, machinisme, commercialisation, irrigation, formation… Les conseillers sont joignables sur leurs téléphones portables ou grâce aux permanences téléphoniques.
Parce que la réglementation évolue, la FDGEDA est présente pour vous accompagner et vous apporter un suivi personnalisé en cas de besoin.

Contact : FDGEDA du Cher, 2701 route d'Orléans, 18230 Saint-Doulchard. Tél. 02.48.23.46.00.

Jean-Dominique Gilet



    Envoyer à un ami I Imprimer cet article

GRANDES CULTURES

    FICHE CONSEILS
    GRANDES CULTURES

    https://cheragri.fr/bibliotheque_pdf/Bulletin%20abonnement%20iac/Bulletin-abonnement-iac-cheragri-2019.pdf
    DÉCOUVREZ
    NOS PARTENAIRES
    >
    |
    Cliquez ici pour quitter

    CONNEXION

    Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

    Mot de passe oublié...

    Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

    Un mail vous a été envoyé.
    Vous y trouverez votre mot de passe.
    RSS Facebook twitter
    CherAgri

    CherAgri
    2701, route d'Orléans
    18230 ST DOULCHARD
    Téléphone : 02 48 23 45 80